Jim (Piano)

Né à Valenciennes (59), Jim commence un parcours classique au piano à l'âge de 4 ans (merci Maman) puis sort des sentiers battus en écoutant Duke Ellington (merci grand-père) et apprenant Jerry Lee Lewis (merci papa), puis 15 ans de batterie dans des groupes new-wave et jazz rock du nord de la France.


Un peu de piano bar, puis retour aux claviers avec un virage important vers LA Chanson Française en tant qu'auteur, compositeur, interprète qui lui octroient des prix lors de différents concours.

 

La "sale gueule" a ensuite joué en tant que pianiste dans différents groupes de Picardie. Grace à HOB, il retourne vers ses fondamentaux : le blues, celui qu'il aime, celui de Freddy King, de Clapton ou de John Lee Hooker, du Blues nuancé, du bon blues gras et profond, mais du Blues électrique... du vrai !

 

Ce qu'il aime ? La complicité et la simplicité des membres de HOB, pas d'égo, et que les musiciens soient sérieux sans justement se prendre au sérieux ...

<- Fran    /  Simon ->

Interview

Salut Jim comment ça va ?

Mieux serait insupportable ! En ce moment on a un peu le vent en poupe alors on est heureux, donc et je le suis !

Pourquoi ce pseudo ?

C'est du à mon ex-carrière professionnelle ou cela faisait bien de parler Anglais et qu'un jour un DRH qui se prénommait Michel, s'est présenté à moi en disant "Hi, I'm Mickael" Je lui ai alors répondu du tac au tac "Hi I'm Jim" et c'est resté ...

Comment es-tu venu à jouer dans House Of Blues et depuis quand connais-tu les autres musiciens ?

Je voulais monter un groupe de Blues avec des passionnés et surtout des gens qui ne se prennent pas la tête et où les égos sont mis de cotés comme dans certains groupes (même petits) qui se prennent beaucoup trop au sérieux !
Je connaissais déjà Yom avec qui j'avais joué dans "Oxford", ainsi que Cyr avec qui on avait failli monter un projet de cover-pop qui ne s'est pas fait, mais je l'avais repéré (sourire)

Finalement cela s'est fait tout seul on s'est retrouvé suite a une annonce que j'ai passé, j'ai pris les plus sympas et les plus motivés, bref les meilleurs de la région !

De quel instrument joues-tu au sein de House of blues et quel est ton rôle sinon ?

Je joue du clavier, je fais un peu de cœur avec Yom pour accompagner Fran sur quelques morceaux. Sinon pas de rôle particulier, il est important que chacun puisse amener sa propre touche personnelle et son avis et que, si quelqu'un n'est pas d'accord ne serait-ce que sur les structures ou le choix des morceaux, que tout le monde puisse s'exprimer et pour moi, il est primordial qu'on tienne compte des avis de chacun.

Quel est ton parcours musical ?

Classique au départ, j'ai commencé à 4 ans, mais bloqué dans mes partitions de Beethoven j'étais incapable d'improviser ou de jouer un morceau autre que mon répertoire  ! C'est donc à 14 ans en jouant au dessus de 45 tours de mes parents ou en tentant d'interpréter quelques standards comme "Rock around the clock" de Bill Haley que j'ai vraiment commencé à sortir de ce carcan. Puis j'ai poursuivi en reprenant du Jerry Lee Lewis car j'aimais ce genre de musique puis je me suis tourné vers le blues que j'affectionnais particulièrement. Parallèlement à cela j'ai commencé la batterie (j'en ai d'ailleurs fait pendant 15 ans).

Un jour j'ai revendu mon premier piano (un Gaveau) pour acheter mon premier orgue électronique à double clavier qui m'a permis de "libérer" ma main droite. Je l'ai revendu pour acheter un piano bastringue, puis mon premier clavier électronique, puis quelques synthés mais la technique m'ennuie, je ne suis pas informaticien mais musicien, je ne trafique pas les sons ... Ensuite j'ai commencé à jouer dans des groupes et j'en ai fait une flopée : "The neigbourgs" puis "Beatrain" avec Bob Fernandez, "ESP" plus Jazz-Rock, puis du piano bar. J'ai tenté quelques écritures de chansons Françaises avec un trio jazzy sur Lille. Enfin plus récemment en Picardie j'ai découvert des musiciens de talents. J'avais tenté de participer dans un autre projet blues, mais l'ambiance était pourrie, ils se prenaient trop au sérieux et je n'avais strictement rien à dire sur rien. Dans les musiciens c'est comme dans la vie t'as toujours une minorité de tocards. Je suis un mec libre moi et j'ai besoin de m'exprimer en toute liberté pour apporter ma touche perso sans qu'on m'impose quoi que ce soit et que justement, dans "House Of Blues" chacun, moi y compris, y apporte son influence et sa touche personnelle avec  bonne humeur ...

Quelles sont tes influences ?

Franchement elles sont tellement vastes que je ne pourrais citer tout le monde. J'ai écouté de tout même si je suis fan de certains groupe ou artistes qui ne font pas forcément du blues, j'ai écouté beaucoup de styles comme le Jazz, Jazz-rock,  la fusion, ToTo, Zappa etc ... mais le blues est resté tout le long ma référence. Pas d'artistes Blues en particulier, ce qui m’intéresse le plus c'est le rendu et les frissons que me donnent les morceaux et j'en ai eu un paquet avec des grands comme John Lee Hooker, Eric Clapton, ZZ Top ou Canned Heat, mais aussi avec artistes émouvants comme : Jimmy Smith, Lucky Peterson, Mason Casey,  Son Seals, Syl Johnson etc etc ...

Un album Culte ?

"Just One Night" de Eric Clapton, qui est le double album qui a marqué mon été 1980 et qui est resté sur ma platine pendant de longues années.

Quel matériel utilises-tu ?

- Un Piano Roland FP80 au toucher lourd, qui est un piano de scène de 88 touches au son assez sympa et réaliste et assez simple d'utilisation. Je le cache dans un faux piano en bois fait maison qui donne l'aspect d'un vrai et dans lequel on peut mettre des canettes pour les copains, il y a même un ouvre bouteille sur le côté gauche (rires) !

- Un ampli Roland KC-550. Mis à part le nom il y a un point commun entre le piano et l'ampli : le poids ... A transporter c'est la misère (rires).

- Enfin un orgue Hammond SK1 pour les morceaux qui le nécessitent ou en soutien des gros solos de guitare comme sur Red House de Jimmy Hendrix ou je fais une nappe d'orgue avec un Leslie numérique qui a un super rendu.

Question subsidiaire: Beatles ou Rolling STones ?

Les Stones sans aucune hésitation, je n'ai jamais aimé les Beatles ...

Enfin, bière ou whisky ?

Les deux mon capitaine !

Un message à faire passer aux autres ?

OUI ! Restez comme vous êtes, je trouve qu'on fait une belle équipe et je les aime tels qu'ils sont. Fran fait le show sur scène et j'adore ça, il fait vraiment participer le public et c'est vraiment génial, Yom a le côté technique que je n'ai pas, homme a tout faire musicalement parlant et surtout une horloge coté rythme. Il apporte beaucoup dans le groupe pour les arrangements notamment. Cyr c'est le groove du groupe et j'adore ce qu'il fait, c'est le plus carré d'entre nous, mais on a besoin de cela. Enfin c'est un plaisir de jouer avec Simon car c'est un guitariste de talent d'abord par le fait qu'il écoute les autres et qu'avec son jeu on met beaucoup de nuances dans nos morceaux et qu'il sait être sobre quand il le faut et faire tout péter a d'autres moments. Je pense que nous sommes vraiment complémentaires en fait.
Un message pour votre public ?

Merci de votre soutien sachez qu'on joue d'abord pour vous ...

 

Propos recueilli en septembre 2016 sur la scène Parisienne de la fête à Neuneu ...

<- Fran    /  Simon ->

Interview de Jim sur France Bleu le 23 septembre 2016